L'Ardèche

Accompagnement
Entreprendre autrement
Economie sociale et solidaire
Share

Economie sociale et solidaire

En Ardèche, l’Economie sociale et solidaire représente 15 % de l’emploi privé. Très présente dans de nombreux secteurs d’activités, l’ESS est un secteur dynamique qui a vu ses effectifs augmenter 4 fois plus vite que dans le reste du secteur privé entre 2005 et 2009.


Qu’est ce que l’économie sociale et solidaire ?

Les critères de l’économie sociale et solidaire (ESS) se fondent sur la libre adhésion, la lucrativité limitée, la gestion démocratique et participative, l’utilité collective ou sociale du projet, le lien avec le territoire et le vivre ensemble. Les entreprises de l’économie sociale et solidaire sont d’abord définies par leurs statuts. Elles se créent soit sous forme d’associations, de mutuelles, de coopératives ou de fondations.

Ce sont des structures qui mettent l’homme au centre de leurs préoccupations et où l’activité créée répond à une demande sociale.

Un poids important en Ardèche

En 2013, le Département a voté son premier budget dédié à l’économie sociale et solidaire. L’originalité de ce budget porte sur l’ouverture des règlements d’aides économiques aux acteurs de ce secteur. Au préalable, un état des lieux a été réalisé afin de recenser les acteurs, les activités, la répartition sur le territoire, les emplois créés dans l’ESS.
Il a montré qu’avec 15 % de l’emploi privé, soit 12 850 salariés et 1 400 établissements, le département de l’Ardèche est le premier département de Rhône-Alpes pour le nombre de salariés employés dans l’ESS.

Les coopératives représentent 13 % des structures juridiques et 10 % des emplois.

Sur le même thème

Accompagnement vers l'emploi

Le Département accompagne les personnes dans leurs démarches vers l'emploi. En lien avec Pôle emploi, il le fait par la promotion des contrats aidés, en soutenant les structures d'insertion par l'activité économique et les Missions locales plus spécifiquement dédiées aux jeunes de 16 à 25 ans.

La finance solidaire

La finance solidaire repose sur une épargne placée sur des produits financiers solidaires.L’épargne sert des porteurs de projets développant des activités à forte utilité sociale et environnementale. Elle permet ainsi la création d'emplois, de logements sociaux, de projets environnementaux (agriculture biologique, commerce équitable...) et le développement d'activités économiques dans les pays en voie de développement.